YOORID.COM

Fatwa contemporaines #oumma #musulman #Muslum Shop

M5-TYXI-KSN0

Prix régulier €28.00 Prix réduit €27.99
9 en stock

Selon la terminologie de l'Islam, le mot fatwâ désigne le fait de répondre sur une question de droit en expliquant le statut légal dont elle est affectée et ce à la lumière des textes de la Loi, ou plus généralement de répondre à quelqu'un sur une question de droit, ou de rendre une décision juridique. L'iftâ' fait partie des obligations religieuses dont le caractère est collectif (fard kifâya). Expliquant sa méthode, Sheikh Yûsuf Al-Qardâwî souligne les grands principes qu'il a adoptés dans les réponses aux questions qui lui étaient posées. 1- Ne pas être sectaire et ne pas suivre aveuglément tel ou tel savant parmi les anciens ou les contemporains. Le savant mufti ne doit pas adopter un avis dans une affaire sans se référer à un argument solide qui ne soit pas discutable. Il doit aussi être capable de faire prévaloir tel avis sur tel autre (tarjîh) lorsqu'il fait face à des avis différents sur une même question. Il doit enfin être apte à pratiquer l'ijtihâd "partiel". 2- Suivre la facilité et non la complication. Deux raisons l'exigent : A- La Sharî'a est bâtie sur deux principes : la facilité et la suppression de la gêne. B- La nature même de notre époque qui est marquée par le matérialisme, l'égocentrisme et l'arrivisme. 3- User d'un langage clair et simple : Cela consiste à parler aux gens de façon logique, à ne pas se forcer à utiliser des expressions et un style trop soutenus, et à mentionner la sagesse (hikma) et la raison d'être ('illa) de toute norme citée, sans oublier de la rattacher à la conception générale de l'Islam. 4- Eviter de parler de ce qui est inutile : Il sied de se détourner des questions polémiques, ainsi que de celles qui ont tendance à être emphatiques ou qui sont empreintes de pédanterie. 5- Rester modéré. Autrement dit s'engager, dans tous les cas, sur la voie du juste milieu et de la modération entre ces deux extrêmes : Celui des esclaves de l'évolution et de la modernité qui veulent dissoudre les normes juridiques établies ; et celui des rigoristes qui veulent rester accrochés aux fatwas, aux avis et aux considérations de leurs prédécesseurs, par esprit de sanctification envers ce qui est ancien.6- Apporter des explications et des éclaircissements à la fatwa émise, ma méthodologie consistant plutôt à être, dans un même temps, mufti, enseignant, réformateur, médecin (de l'âme) ainsi que guide spirituel.